ActualitésCoachingGENILEM

Jeunes entreprises, comment rebondir en période de crise ?

By: GENILEM | mars 19, 2020 | 4 min de lecture

Les décisions prises par la Confédération pour contrer la propagation du virus COVID-19 ont indéniablement un impact direct sur l’économie et sur les entrepreneurs et d’autant plus sur les jeunes entreprises. En cette période de crise, GENILEM a à cœur, plus que jamais, de soutenir les entrepreneurs romands à traverser cette phase compliquée.

Les conseils des coaches GENILEM

Comment optimiser son temps lorsque l’activité entrepreneuriale est ralentie ? comment adapter son offre à ce marché en plein changement ? ou encore comment éviter de céder à la panique ? Nos coaches, experts en création d’entreprise, ont souhaité partager quelques précieux conseils afin d’aborder cette crise au mieux.

« Lorsque l’arrêt de votre activité est imposé par une situation (que personne n’aurait jamais identifié dans sa matrice SWOT), profitez-en pour vous mettre à jour sur la comptabilité, l’administratif, votre CRM… il y a fort à parier que la reprise soit violente profitez-en pour vous mettre à jour de toutes les petites tâches que vous n’avez jamais le temps de faire en temps normal. »
Pascal Bourgier, coach GENILEM

« La priorité absolue aujourd’hui est de prendre toutes les mesures nécessaires afin de mettre ses employés et ses clients à l’abri. Je veux bien entendu parler de distance sociale.
Ensuite, il est indispensable de connaître son cash runway. Autrement dit, à quel moment j’aurai épuisé le cash à disposition ? Il faut donc connaître son cash disponible et le burn rate mensuel (coûts fixes et coûts variables). Si vous pensez que cette crise est passagère (2-3 mois) et que vous avez suffisamment de cash disponible pour passer ces 2-3 mois, alors il n’y a pas grand chose à faire à part certainement cost cutter certains coûts variables que vous ne jugez pas indispensables. Mais si vous pensez que cette crise va durer plus longtemps, alors c’est votre devoir d’entrepreneur d’imaginer un autre business modèle. D’une part, il faut revoir les coûts fixes (quitte à revoir certains engagements pris).
Par ailleurs, il faut imaginer une nouvelle proposition de valeur. En effet, les comportements et les priorités d’achats de vos clients vont évoluer. Votre proposition de valeur doit donc être revue. »

Cyril Déléaval, coach GENILEM

Cette situation est anxiogène pour vous, vos collaborateurs et vos proches. Prenez le temps d’en parler, d’écouter les craintes de chacune et chacun et d’y répondre calmement. Tenez-vous au courant de l’évolution de la situation et ne consultez que des sources sûres. Cherchez l’aide que vous offrent la confédération, les cantons et vos partenaires comme GENILEM. Courage !
Christophe Barraud, coach GENILEM

Nos coaches restent disponibles et à l’écoute des entrepreneurs par téléphone, via notre site internet (formulaire de contact), par email et visioconférence.

Les mesures mises en œuvre par la Confédération pour soutenir l’économie

La Conseil Fédéral a mis en place une série de mesures venant soutenir l’économie suisse. Parmi elles, nous retrouvons :

  • 42 milliards débloqués pour l’aide d’urgence.
    Le 20 mars, 32 milliards supplémentaires viennent compléter l’enveloppe de 10 milliards, précédemment décidée par la Confédération. Ceux-ci servent notamment à couvrir l’indemnisation en cas de chômage partiel. Cette aide vise également à faciliter l’accès aux crédits bancaires transitoires pour toutes les entreprises suisses qui étaient viables avant la crise du COVID-19.
  • Assurance sociales
    Les entreprises auront la possibilité de différer temporairement et sans intérêt le versement des contributions aux assurances sociales (AVS, AI, APG, AC). Ces mesures s’appliquent également aux indépendants qui sont aujourd’hui en difficulté.
  • La réduction de l’horaire de travail (RHT)
    Cette mesure permet de réduire de manière temporaire le temps de travail défini par le contrat de travail. Une indemnité est alors versée à l’employé pour compenser ladite réduction. Le but étant d’éviter le chômage et préserver les emplois. Cette mesure est dès lors étendue aux temporaires, aux apprentis, ainsi qu’aux personnes qui occupent une position assimilable à celle d’un employeur (exemple : associé d’une SàRL qui travaille contre rémunération dans l’entreprise.)

    Les RHT c’est quoi et comment ça marche ?
    Visionner la vidéo de la Fédération des Entreprises Romande (FER)

    Comment remplir la demande de RTH
    Visionner la vidéo de la FER

    Les demandes de RHT doivent être déposées auprès de l’autorité cantonale compétente.
    Vaud
    Genève
  • Indemnités perte de gain pour les indépendants
    Les indépendants, qui se retrouvent en difficulté suite aux mesures prises par la Confédération pour lutter contre le Coronavirus, peuvent bénéficier d’une indemnisation dans les cas suivants : fermeture des écoles, quarantaine ordonnée par le médecin, fermeture d’un établissement géré de manière indépendante et ouvert au public.
    L’examen des demandes et le versement de la prestation seront effectués par les caisses de compensation de l’AVS.
  • Le manuel pour la préparation des entreprises et le plan de pandémie
    Retrouvez ici toutes les informations importantes pour prendre les mesures de prévention adéquates, dans une entreprise.
    Consulter le manuel
  • Le Conseil Fédéral a par ailleurs suspendu les poursuites et ce jusqu’au 4 avril.

Contact du SECO
Hotline pour les entrepreneurs : 058 462 00 66, du lundi au vendredi de 7h à 20h
Email : coronavirus@seco.admin.ch
Pour plus d’informations, consulter le site internet
Voir la liste des mesures détaillées prise par la Confédération

Les mesures des cantons romands

Plusieurs cantons romands dont Genève et Vaud ont annoncé d’autres mesures de soutien aux entrepreneurs et indépendants.

Vaud
Le canton a débloqué 150 millions, dont 100 millions pour protéger les trésoreries et 50 millions pour augmenter le fonds du chômage et a également mis en place des facilitations administratives pour alléger les procédures, notamment pour les demandes de RHT.
Contact de l’État de Vaud
Hotline : 021 338 08 08, du lundi au vendredi de 8h à 18h
Pour plus d’information, consulter le site internet
Consulter la FAQ pour les entreprises, commerçants et indépendants vaudois

Genève
Le département du développement économique (DDE) a augmenté le montant des cautionnements de la Fondation d’aide aux Entreprises (FAE) jusqu’au plafond de 95 millions de francs, prévu dans la loi. Aller sur le site de la FAE. Par ailleurs, une ligne de crédit de 50 millions de francs a été octroyée par le Grand Conseil Genevois pour effectuer des avances de liquidités sous forme de prêts sans intérêts pour les entreprises genevoises (indépendants compris). De plus, le DDE vise à généraliser le report de paiements liés aux charges fixes des entreprises (loyer, électricité etc). Les Service industriels de Genève ont déjà annoncé reporter les échéances des factures concernant l’eau, le gaz et l’électricité pour les entreprises.
Le 20 mars, un accord a été signé entre les pouvoir publics et les milieux immobiliers genevois visant à octroyer un report de loyer aux entreprises et aux indépendants qui en ont le plus besoin.
Contact du Canton de Genève
Hotline pour les entrepreneurs : 022 388 34 34, du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 17h
Pour plus d’information, consulter le site internet

Pour aller plus loin

La RTS revient, dans un article sous forme de questions-réponses, sur les mesures prises au niveau national concernant les indépendants et PME. Voir l’article